RÉsidence L´Orangeraie A
12 Bis Rue de l´AbbÉ de l´ÉpÉe
34090 Montpellier

APPELEZ-moi AU :
07.81.02.43.11
04.67.52.55.58

LE THEME PERSONNEL 

Le blog de Régine sur les Fleurs de Bach et autres sujets inépuisables

Les péchés capitaux (1)
Fleurs de Bach et péchés capitaux (1)
Non, les péchés capitaux ne sont pas obsolètes. 

Un péché capital qu’est-ce que c’est ? 

C’est d’abord une des sources  inépuisables de nos maladies :

        • Maladies contagieuses,  maladies héréditaires (aspect collectif)
        • Maladies contractées ou accidents (aspect individuel)
        • Maladies de nature psychologique (aspect global)

 

Pourquoi existe-t-il tant de maladies, de troubles nerveux et de conditions pathologiques diverses?

Ces troubles proviennent de l’un ou l’autre de nos corps subtils (voir le système énergétique).  La maladie, la mauvaise santé et les maux divers sont des indications d’erreurs individuelles et d’échecs souvent directement reliés à notre tendance naturelle marquée par le péché sous lequel on se range.

«L’essentiel de ce péché gît, tellement ancré dans le sang, tellement caché dans l’être et dès la naissance, que l’on aura la plus grande difficulté à le dépister.»

(Les 7 Sceaux – Henke Leene, Editions du 8, 1989)

Péché capital et travail sur soi

Fleurs de Bach et péchés capitaux

Le feu de l’âme

Dans le cas des personnes ayant entamé un travail sur soi franc et  sincère et qui s’efforcent de discipliner leur vie, le risque est grand d’obtenir tout d’abord un résultat pernicieux voire nuisible. Le choc des forces des énergies éveillées, qui sont un processus d’élévation, provoque des tensions, des malaises physiques et toutes sortes de désordres.

    • Travailler au perfectionnement de soi, c’est jouer avec le feu…

Derrière le masque de la personnalité, l’ennemi de notre Bien-être veille. Appuyé sur tout ce qui est statique et cristallisé, il s’appelle «déformation de la vérité». Il est le Mal combattu par la maladie (physique et psychique) qui est un processus purificateur d’aide à la remise en question de soi-même. Elle peut alors apparaître comme un signe extérieur de conditions subjectives fâcheuses, probablement refus de cette vérité que l’on ne voit pas par manque de recul, manque de courage ou mauvaise foi (voir le Principe de réalité).

    • Car malgré la sincérité manifeste de tout chercheur intérieur, la difficulté à se connaître et à s’observer est d’une grande difficulté.

D’autre part, quand l’énergie de l’âme affluant par le corps physique rencontre dans ce corps une intense résistance, la friction provoquée  à son tour déclenche et entretient la maladie.

    • Plus la personne souhaite se soumettre au contrôle de l’âme, plus le conflit sera grand et aura pour conséquence un état de santé à surveiller sérieusement.

Travail sur soi et décision intérieure

Fleurs de Bach et péchés capitaux

Le Cri

Sans aide, on renonce à l’effort rapidement et retombe sous l’emprise de son péché spécifique car la lutte entre son péché capital et son aspiration intérieure est perdue si on ne parvient pas à une purification et une déclaration décisives.

    • C’est pourquoi on ne peut assumer seul cette peine et l’aide d’un soutien, tel celui apporté par la Thérapie des Clés©, est une absolue nécessité.

Le but de tout travail intérieur est de démasquer l’illusion et le chercheur sincère ne redoute pas la vérité. L’engagement inéluctable envers soi-même sera de l’accepter, chacun pour soi et en toute liberté. C’est cela, entrer en chemin spirituel.

RÉSIDENCE L´ORANGERAIE

12 BIS RUE DE L´ABBÉ DE L´ÉPÉE

34090 Montpellier