RÉsidence L´Orangeraie A
12 Bis Rue de l´AbbÉ de l´ÉpÉe
34090 Montpellier

APPELEZ-moi AU :
07.81.02.43.11
04.67.52.55.58

LE THEME PERSONNEL 

Le blog de Régine sur les Fleurs de Bach et autres sujets inépuisables

Les péchés capitaux (3)
Fleurs de Bach et péchés capitaux (3)
«Les sept péchés capitaux forment les seuls empêchements sur le chemin de la Perfection spirituelle. C’est à chacun de nous de se donner la peine de découvrir en soi les caractéristiques de chacun de ces sept péchés, pour nous ouvrir le chemin spirituel.»  (Les 7 sceaux. Henk Leene. Editions du 8, 1989) 

(Retour 2ème partie)

Les Fleurs de Bach sont porteuses de messages clairs et précis pour nous aider à mieux comprendre le sens caché de nos erreurs et de nos aspirations profondes. En les rattachant à cette revue des sept péchés capitaux, elles permettront d’en ouvrir le sens et de les présenter sous une nouvelle et intéressante perspective.

Rossetti orgueil

1. Orgueil, vanité (la fierté)

«Je veux seulement fréquenter mes semblables»

L’orgueil fait de nous un être faussement élevé qui abaisse ses semblables. L’orgueilleux n’éprouve jamais un amour pur. Il ne peut pas écouter, ni comprendre, ni éprouver la vérité car il est prisonnier de lui-même. Son regard reste toujours rempli de lui-même, sa pensée tournée vers lui-même.

En tous ses actes se dissimule toujours l’intérêt du « moi ». Cet objectif ne le quitte pas. Pour le servir, il ne recule devant aucun moyen.

Le vaniteux cherche à s’embellir. Il caresse son ego et porte une vive attention sur sa parure extérieure. La vanité recouvre le vide spirituel et le vide intérieur fait mal. Personne n’est plus difficile à atteindre, car il est désespérément accroché à son illusion, nourrie et entretenue par sa vanité.

Fleur de Bach :  Agrimony

2. Paresse (l’immobilisme)

Gargallo paresse

«Je n’ai pas besoin de chercher, puisque c’est en moi»

Elle se rapporte au non-vouloir. Le paresseux se laisse aller sur les courants qui viennent n’importe comment sur son chemin. Il se tourne spontanément vers les actes formels qui n’exigent pas un effort réalisateur de l’esprit. L’être paresseux est enfermé dans un cocon qui le préserve et le dispense de se défendre. La paresse entrave la pensée et traite les sentiments avec négligence. Elle installe un manque d’intérêt lorsque l’ego n’est pas en cause.

Le paresseux n’a pas de flamme intérieure. Froid et peu affecté, il attend l’inspiration d’autrui et parasite ses semblables qui se sentent épuisés à son contact.

Ceux que la paresse domine périssent toujours dans la masse. Ils recherchent les groupes qui suivent une manière de pensée dictée par un guide car ils apprécient qu’on pense pour eux. La paresse est une très forte tendance égocentrique qui engendre la reddition et bloc définitivement toute évolution spirituelle car un travail spirituel ne réussit jamais si le point de départ est égocentrique.

Fleur de Bach : Hornbeam

3. Jalousie, envie (le brisement)

Rossetti Envie

«Celle-ci, celui-ci me gênent sur le chemin»

C’est une forme de lutte intérieure, lutte entre le propre moi et le moi des autres, mais aussi entre l’ego et l’âme. C’est un feu brûlant toujours ardent et destructeur. La jalousie en tant que péché capital détruit.

Le jaloux est satisfait par la glorification de son moi, mais il vise également la destruction de ceux qu’il jalouse. La jalousie qui fait de l’être humain un lutteur agressif se manifeste souvent chez les gens positifs. La personne qui se sent déchirée par ce péché poursuit un combat terrible et continuel. Elle ne peut parvenir au silence car des situations qui piquent sa jalousie lui apparaissent de tous côtés. Si elle est honnête et reconnaît la jalousie, elle en éprouvera du chagrin.

La jalousie cherche partout des victimes et rend malade celui qu’elle a pris pour serviteur. Le seul remède contre ce péché capital est le détachement total car alors la jalousie n’a plus de prise. Toute forme de fanatisme est en réalité jalousie.

Fleurs de Bach : Holly

Durer_colere

4. Colère, passion (l’impulsivité)

«Sans le désir du travail, il n’y a pas de spiritualité»

Comme le précédent, ce péché est aussi une force de feu. Autonome dans ses manifestations, il n’a besoin de personne. La passion ou la colère peut être une impulsion tellement forte de l’ego que l’on pourrait passer sur des cadavres pour atteindre son but.

La passion pousse la personne hors d’elle-même qui perd toutes limites, toutes proportions. Elle ne connaît ni frontière, ni empêchement, ni contradiction et poursuit son objectif sans se soucier de rien.

L’irritation de l’ego est un feu rapide, intense, d’une force foudroyante. Mais le feu retombe après l’emportement et la compréhension revient. Ces personnes sont souvent la proie d’une terrible tension et sont vite épuisées jusqu’à ce que le feu intense se ranime à nouveau.

Fleur de Bach : Vine

5.Volupté, luxure (le désir)

Munch volupte

«Il n’y a pas vraiment d’amour»

Celui qui est la proie impuissante de la volupté est un malade inguérissable parce que l’ardeur voluptueuse passée dans son sang stigmatise le déséquilibre des pensées et de la conscience. La volupté cherche une satisfaction directe, comme l’affamé qui avale tout ce qui lui tombe sous la main. Elle cherche ainsi à remplir le vide intérieur qui réclame sans cesse nourriture.

Elle exprime sa satisfaction sous toutes les formes les plus étranges d’exaltation. Ainsi la jouissance de l’âme que l’on rencontre dans certains cercles religieux, n’a d’autre but que de pallier au vide intérieur. C’est une forme subtile de volupté qui détermine l’illusion de soi et l’illusion des autres.

La fausse spiritualité met souvent en tension intérieure extrême, dans un monde où le vide spirituel, le désespoir,  la dure vérité sont à leur manifestation maximum. La seule base correcte pour une spiritualité effective est de n’être forcé à aucune action, manière de penser ou de sentir et sans objectif de profit personnel par la satisfaction du « moi ».

Fleurs de Bach : Chicory

PC-Gloutonnerie

6. Avidité  (la soif de savoir)

«Je connais tout»

Une vie harmonieuse est sans tension. La tension est une altération entre le négatif et le positif. La plus grande harmonie réalisable est l’unité des opposés. Chacun de nous tend vers une réalisation et on aspire à des buts élevés : beauté, bonheur, bonté, savoir… Mais sait-on pourquoi l’on cherche ? Plus on place haut son objectif (matériel ou spirituel) et plus nombreuses seront les nuances d’expression des péchés capitaux.

Ceux qui prétendent devenir de «grands esprits» sont pour la plupart des gloutons victimes du péché capital d’avidité. Ils cherchent à se surcharger de valeurs précieuses temporelles et fausses, parce qu’ils souffrent d’avoir perdu quelque chose qu’ils ne peuvent retrouver.

L’avidité est un déséquilibre du chercheur dirigé sur l’ego. L’aspiration est dirigée sur le matériel ou le spirituel. Le glouton est éternellement avide de se remplir mais son aspiration est nourrie avec des pierres. La critique de soi, la connaissance de soi représentent des freins pour le péché capital mais il n’en est pas détruit pour autant et il tentera de nouveau sa chance dès qu’il le pourra.

Fleur de Bach : Heather

7. Avarice (la possession)

Vlaminck portrait de femme

«Je me laisse  distancer par personne»

L’être spirituel porté à l’avarice se renferme avec ses livres, sa connaissance, sa possession : il désire  jouir de ses biens sans en faire part, si peu que ce soit, à d’autres. L’avarice apporte la solitude, l’isolement qui tue. L’avare ne se lie pas parce qu’il est peu porté à l’affrontement et craint une attaque à chaque ouverture. Il est celui qui garde, soupçonneux, ne laissant entrer personne, jaloux de sa propre position.

Le trésor qu’il a accumulé par héritage ou travail personnel perd de sa valeur en restant inutilisé. Fier de ses acquis et de son travail, il garde la porte et n’ouvre à personne et sa possession périt par étouffement. L’amour de soi et de sa propre possession rend aveugle en fabriquant un optimisme non fondé qui est un repli égocentrique.

RÉSIDENCE L´ORANGERAIE

12 BIS RUE DE L´ABBÉ DE L´ÉPÉE

34090 Montpellier